Chiens de Sioniac : La fin du cauchemar ?

Rédigé par Muse - - 43 commentaires

Le mardi 17 Mai 2016, 13 chiens (et 2 chats) étaient secourus par la SPA de Brive-la-Gaillarde (avec l’aide de la Fondation 30 Millions d’Amis) après avoir vécu un cauchemar éveillé pendant des années, à Sioniac (Corrèze). Ce ‘’fait divers’’ a fait la une des journaux locaux, y compris France 3 Limousin. Tout le monde a été très choqué par les conditions de vie atroces de ces pauvres bêtes, à juste titre.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/limousin/saisie-d-animaux-maltraites-sioniac-en-correze-1000475.html

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/maltraitance-d-animaux-une-deuxieme-saisie-dans-une-maison-en-correze-1463674534

http://www.ladepeche.fr/article/2016/05/24/2350943-correze-chiens-chats-maltraites-jamais-sortis-cage-liberes.html

http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/departement/correze/2016/05/18/une-quinzaine-de-chiens-maltraites-sauves-par-la-spa-de-brive_11918474.html

Site web de la SPA de Brive : IMPORTANTE SAISIE MARDI 17 MAI 2016 A SIONIAC (19)

« C’est par  mail que nos inspecteurs ont été alertés sur un cas de maltraitance à Sioniac en Corrèze. Ils y ont fait une terrible découverte : une vingtaine de chiens dans un état sordide, certains enfermés dans des clapiers à lapin dans lesquels ils ne pouvaient même pas se tenir debout. Des chiens enfermés par 5 dans des carcasses de voiture, des chats terrorisés également enfermés… Il ne leur en a pas fallu plus pour déployer les grands moyens : d’abord la DDCSPP QUI ETAIT AU COURANT DE CETTE SITUATION DEPUIS UN AN ET QUI N’EST JAMAIS INTERVENUE. Notre interlocutrice nous a d’ailleurs dit « le nombre d’animaux a diminué en un an, ils sont certainement morts à cause de la chaleur dans les clapiers et les voitures ». Nous souhaitons rappeler que la DDCSPP est le service de l’Etat mandaté pour veiller à la protection des animaux.
Dépités mais non découragés,  nos enquêteurs ont contacté la Fondation 30 millions d’amis ainsi que le Procureur via l’Avocate du refuge.
La saisie a eu lieu mardi 17 mai, les animaux auront besoin de beaucoup de soins et de temps pour de nouveau faire confiance à l’humain….Deux vaches et une chèvre détenues dans l’obscurité trouveront refuge dans une autre association. »

Les enquêteurs ont dû laisser entre 10 et 15 chiens supplémentaires sur place, le temps de s’occuper des premiers rescapés et de préparer la future arrivée des chiens restants. Par un malheureux concours de circonstances, la nouvelle d’une deuxième vague de saisie a été rendue publique un peu trop vite et, lorsque les enquêteurs sont revenus le dimanche 22, les chiens avaient disparu, probablement ‘’cachés’’ par leurs propriétaires octogénaires afin que personne ne puisse les leur prendre… Les enquêteurs n’ont pas eu d’autre choix que de battre en retraite et d’attendre la décision de justice.

Il y a un mois environ, les propriétaires ont conclu un arrangement à l’amiable avec le substitut du procureur de Brive et ne seront pas condamnés pour les conditions de vie et l’état déplorables de leurs animaux (chiens, chats, animaux de ferme) pour la simple raison qu’ils sont âgés, n’ont pas de casier et ont de bonnes relations avec le Maire de Sioniac, Mr Laurent PUYJALON (qui soit dit en passant avait, ainsi que la DDCSPP, connaissance de la situation de ces animaux depuis plus d’un an!!! On peut également remercier le vétérinaire de Beaulieu-sur-Dordogne, Mr BESSE, qui a fourni de faux certificats de bonne santé pour les chiens, puisque visiblement il ne les avait jamais vus [dans le cas contraire, ça serait encore plus grave…]). Le seul point positif étant que la SPA de Brive est à présent propriétaire des animaux saisis en Mai dernier. Cette décision de justice est un comble pour le premier département de France à proposer un cursus universitaire de droit animalier…

http://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2016/09/08/a-l-universite-de-brive-avec-la-premiere-promo-qui-veut-defendre-les-animaux_4994736_1652692.html

En cette fin d’année, il reste donc encore un certain nombre d’animaux, vivant toujours dans la peur et la détresse, dans un état semi-sauvage et pour qui la SPA ne peut rien. L’histoire de ces pauvres animaux a été noyée dans le tourbillon des tracas quotidiens et les conditions de vie abominables que Jekyll, Cherry, Cerbère, Doyle, Cassie, Yuki, Yummy, Yuna, Elo, Joe, Rosa, Nova et Hyde ont connues, sont retombées dans le silence alors que d’autres les subissent encore…

Je suis bénévole au refuge de Brive et je m’occupe des 7 chiens de la saisie qui n’ont pas encore été adoptés. La première fois que je les ai vus, j’ai découvert des chiens traumatisés et peureux, certains encore très maigres, et vu la terreur dans leurs yeux au moindre bruit inconnu ou face aux humains. Avec le temps j’ai appris à les connaître, et peu à peu, à force de patience, ils m’ont progressivement accordé leur confiance. Ce sont des chiens extraordinaires et malgré les épreuves qu’ils ont vécues, ils ont tant d’amour à donner et ne demandent qu’à en recevoir.

J’ai dressé leurs portraits dans les grandes lignes afin que tout le monde puisse les voir tels qu’ils sont et non comme les mines froussardes cachées dans les niches qu’on peut apercevoir au refuge (même si certains ont fait d’immenses progrès ces derniers mois). Allez les rencontrer ou mieux, les adopter !

http://www.spabrive.fr/chiens-saisis/

Aujourd’hui, je suis révoltée par l’absence de justice pour les traumatismes qu’ils ont subi (et que d’autres vivent encore au quotidien) et la SPA ne pouvant rien faire face à la décision du substitut du procureur, j’ai décidé de faire quelque chose de mon côté, et de faire connaître cette situation au grand public. Je veux me battre pour eux et leur rendre un peu de tout ce qu’ils m’ont donné. J’ai besoin de votre aide pour obtenir justice. Aidez-moi à faire entendre la voix de ceux qui ne peuvent pas parler. S’il vous plaît, partagez ce texte et cette pétition au plus grand nombre afin de demander au préfet de Corrèze (Mr Bertrand GAUME) d’autoriser la saisie de tous les animaux toujours aux mains de leurs propriétaires à Sioniac et pour que ces gens comprennent que traiter des animaux ainsi n’est pas admissible et ne peut rester impuni…


CLIQUEZ ICI POUR SIGNER LA PETITION


 

Voici quelques photos du sauvetage du 17 Mai, qui vous permettront d’en juger par vous même:

 

Voici quelques uns des chiens qui se trouvent toujours à Sioniac :

 

Aidez-les à sortir de cet enfer et à connaître la vie qu’ils méritent, à l’instar de leurs copains déjà sauvés : :

Merci pour eux !!

 

 

Fil RSS des articles de cette catégorie